Frédéric Chiasson

compositeur

Nouveau site en construction

Ce site n'est pas à jour parce qu'un nouveau site est en construction. En fait, je continue à composer et arranger beaucoup ! D'ici là, pour les dernières actualités, suivez ma page Facebook.

Alexia, le Sensualiste de la musique et le Musicolateur

Alexia Jensen, Le Blogue du festival Montréal/Nouvelles musiques

25 février 2011

Accueil > Revue de presse > Le Blogue du festival Montréal/Nouvelles musiques : « Alexia, le Sensualiste de la musique et le Musicolateur » >

Share

Site web de l'article

J’ai presque honte de faire suivre un billet sur le génie de Purform et de leur concert White_Box par un texte sur ma propre composition électro sur le Musicolateur.

Le Musicolateur est une tablette avec une simple interface contenant des sons préenregistrés qui sert à encourager la composition et la créativité musicale. J’avais promis, dans un billet précédent, d’en faire le test et de mettre le résultat sur le blogue. Mais je n’y suis pas allée seule: pour tester la compétence de nos jeunes compositeurs de relève, j’étais accompagnée de Frédéric Chiasson, un des compositeurs qui nous a donné Bungalopolis, l’opéra-cabaret.

Je sais d’ores et déjà que la musique électronique (tel que le fait le Musicolateur) n’est pas du tout dans le langage musical normal de Frédéric Chiasson: Il se nomme lui-même le Sensualiste de la musique. Loin de supposer évoquer l’image d’un Don Juan louche, « sensualiste » décrit un style de composition qui plait à l’oreille: « C’est ce que révèlent mes sens qui m’intéresse », dit Frédéric. Il étudie les traités orchestraux du 19e siècle pour pouvoir en extraire les secrets et les utiliser dans ses propres compositions – sans toutefois délaisser la recherche de renouveau du langage musical.

Devant le Musicolateur, un gros sourire se dessine sur ses lèvres. « C’est très drôle! Je ne sais pas si ça va faire de la bonne musique... » Moi, je sais en tout cas que ça va être comique de prendre sur le vif un compositeur devant un nouveau mode de composition. Voici, en images et en sons, un extrait de notre enregistrement avec le Musicolateur, et nos fou-rire qui l’ont accompagné.

Les prochains concerts du Festival qui intéressent Frédéric? « J’aime beaucoup ce que fait Sixtrum... Et Urnos a l’air pas mal aussi – pour son côté mythologique, théâtral. » Peut-être allez-vous le croiser à l’un des concerts d’Urnos, le 22, 23 et 24 février ou encore au concert de fermeture du Festival avec le NEM et Sixtrum, le 26 février?

Ou encore au concert « La République » ce soir 19h à la salle Pierre-Mercure? Ou a-t-il été piqué par la mouche du Musicolateur et se trouvera-t-il aux concerts de White_Box du 23 au 26 février?

En tout cas ce soir: grosse soirée pour le Festival MNM!

← Le Quotidien : « “Bungalopolis” : Hors des sentiers battus »

Familles d'Aujourd'hui : « De l’opéra pour mon gars! » →

Commentaires

comments powered by Disqus