Frédéric Chiasson

compositeur

Nouveau site en construction

Ce site n'est pas à jour parce qu'un nouveau site est en construction. En fait, je continue à composer et arranger beaucoup ! D'ici là, pour les dernières actualités, suivez ma page Facebook.

Nous sommes eux, la musique du court-métrage

Accueil > Tous les articles > Article « Nous sommes eux, la musique du court-métrage » >

Share

20 mai 2014

La bande-annonce de Nous sommes eux. Réalisation : Maribel Bedoya, musique : Frédéric Chiasson.

Voici, enfin, une courte bande-annonce du court-métrage Nous sommes eux de Maribel Bedoya, dont j'ai composé la musique. Ce fut un beau projet, car le film est presque entièrement muet. J'avais donc toute la latitude de donner un ton, une atmosphère au film, d'autant plus que Maribel m'avait presque laissé carte blanche. Nous attendons encore la réponse de plusieurs festivals pour la date de la première.

Une seule contrainte que j'avais était que Maribel voulait d'abord avoir du piano et des cordes. On s'était aussi mis d'accord sur le fait que les cordes devaient apparaitre quand le miracle se réalisait (oui, c'est un film à propos d'un miracle).

On dit souvent qu'une musique de film réussie est une musique qui ne se fait pas remarquer. Voilà un principe avec lequel je ne suis absolument pas d'accord. Sinon, comment expliquer qu'autant de grands films aient eu des musiques remarquables : les films de Stanley Kubrick (Bartok dans The Shining, Ligeti dans 2001 : Odyssée de l'espace et Eyes Wide Shut), de Sergio Leone (Ennio Morricone dans Il était une fois dans l'Ouest)... sans compter la musique de Joe Hisaishi dans les films d'animation de Miyazaki ! Même les films québécois les plus reconnus à l'international avaient des musiques marquantes : Crazy, évidemment, mais aussi Les Invasions barbares. J'ai donc rapidement jeté ce principe aux vidanges.

Puisque le film était muet, la musique ne devait pas être juste un accompagnement qui ne devait pas se faire remarquer. Au contraire, la musique devenait presque l'entièreté de l'auditif du film. La musique devait aussi être cohérente en elle-même, puisqu'elle joue de manière presqu'ininterrompue pendant 11 minutes. À travers la musique, je recherchais à traduire l'essence du film en me concentrant sur deux mots : simplicité et candeur.

Finalement, je voudrais sincèrement remercier les musiciens qui ont accepté chaleureusement de m'aider à l'enregistrement de la musique.

  • Daniel Áñez, piano
  • Geneviève Liboiron, violon
  • Frédérique Tanguay-Gagnon, violon
  • Marie-Lise Ouellet, alto
  • Viviana Gosselin, violoncelle et casting des musiciens
  • Christian Thomas, montage et réalisation sonore au Studio Octoma
Nous sommes eux, affiche
Nous sommes eux, l'affiche

Share

Lancement du Festival classique des Hautes-Laurentides... et de son compositeur en résidence

Arrangements, arrangements, arrangements...

Commentaires

comments powered by Disqus